PSD2 (Directive sur les Services de Paiement 2) et mise à jour de Paypal

En automne, une nouveauté… dans le monde en ligne. Le PSD2 est censé rendre le monde plus libre et plus sûr, mais il le rend aussi plus compliqué. Et si les banques l’ont mal interprété, c’est encore plus difficile.

Pour les boutiques en ligne, cela signifie que le paiement doit être confirmé à nouveau avec un « deuxième élément » PSD2 et une mise à jour Paypal. Un mot de passe, par exemple, serait un premier élément, et un SMS de confirmation – transmis d’une autre manière – pourrait être le deuxième.

Cependant, ceci n’est obligatoire que pour les procédures de paiement qui lancent une comptabilisation immédiate – le prélèvement automatique qui est le plus souvent utilisé par notre système n’en fait pas partie.

Le prélèvement automatique permet une relation commerciale avec des paiements irréguliers. Ses inconvénients peuvent être réduits avec certains contrôles.

Paypal

Paypal

Ce n’est pas la seule raison pour laquelle nous avons révisé l’interface Paypal. Avec la mise à jour, de nouveaux modes de paiement (pour la plupart) sont disponibles, tels que les cartes bancaires ou même parfois des variantes de paiement spécifiques à un pays. Comme c’est Paypal (par défaut) qui définit ce qui est proposé, il n’est pas possible de le prévoir. On peut présumer que cette sélection est également soumise à un contrôle des risques.

S’il n’est pas encore actif, « Paypal-PLUS » doit être activé dans le compte Paypal.  D’autres options comme le paiement par acomptes sont également possibles.

Pour utiliser ces nouvelles options dans la boutique, il vous suffit de saisir l’identifiant du commerçant dans la zone d’administration (il n’était pas nécessaire auparavant). Ensuite, certains textes sont automatiquement intégrés et les nouvelles options sont disponibles. Si nécessaire, vous pouvez personnaliser vos propres textes. Toute la procédure de facturation avec PCG reste la même.

Panier d’achat

Nous souhaitons que nos boutiques en ligne soient ce que les clients attendent d’elles, et une entreprise qui livre régulièrement peut offrir encore plus de services. La boutique est donc devenue un outil spécial ; nous vous présentons quelques-uns de ses modules.

Rechercher un article >> Indiquer la quantité >> Valider la commande. C’est le système généralement utilisé par les boutiques en ligne et aussi chez nous. Mais le panier d’achat contient quelques processus complexes.

Contenu dynamique

Le panier d’achat dans notre système est relativement plus durable que la norme, et peut être rempli dès la première visite avec les articles d’un abonnement. Une fois la commande validée, elle reste disponible pour des éventuelles modifications – jusqu’à son échéance. Par conséquent, elle reste en place pendant plusieurs jours, même si elle a été déjà modifiée par les employés dans PCG. Le système aurait également pu décomposer l’abonnement en articles individuels.

Echéances de commande

La date limite pour valider/modifier les commandes n’est pas nécessairement la même pour tous les articles. Certains articles peuvent nécessiter un délai différent, par exemple s’ils sont fournis par une autre société. Et cela dépend également de la tournée dans lequel la commande sera livrée. D’autres articles sont bloqués contre les modifications, par exemple les produits manufacturés tels que la viande préemballée.

Contenu des abonnements, souscription d’articles individuels

Le contenu des paniers d’abonnement peut être modifié (« si la composition a été déjà planifiée ») et apparaît différencié dans le panier; vous pouvez également modifier la fréquence dans le menu de la boutique en ligne.

Les articles de souscription peuvent également être édités, en termes de quantité et de fréquence.

Commandes minimales, quantités limitées

La quantité de chaque article peut également être éditée directement dans le panier d’achat et à partir du logiciel vous pouvez définir des commandes minimales et/ou limiter les quantités par commande.

Commandes à l’avance, paniers d’achats simultanés

Pour faciliter l’achat du client, il est possible de sélectionner des articles pour différentes dates de livraison ou de créer plusieurs commandes.