Logistique

La plupart des utilisateurs de notre système ont leur propre logistique, ce qui s’est avéré particulièrement utile en ces temps de pandémie : non seulement la qualité est sous leur propre contrôle, mais le manque de capacité est également plus facile à gérer. En outre, les optimisations internes se traduisent généralement par une livraison très efficace (et à faible taux de CO2).

Vélos, drones

Les prestataires de services sont également très utiles, en particulier aux heures de pointe ou lorsqu’il s’agit de spécialistes, comme les coursiers à vélo dans les centres-villes, les véhicules électriques (limités) ou les livraisons par drone. Parfois, cela devient une collaboration permanente, au-delà de l’aide pendant les heures de pointe.

En fait, nous ne sommes pas encore en mesure d’annoncer une coopération avec un service de livraison par drone, mais nous avons déjà une certaine expérience des services de livraison à vélo. Il est possible de transférer les données pertinentes (adresses, poids, nombre de caisses, tailles) vers le système informatique des partenaires respectifs, généralement une fois le processus d’emballage terminé. Selon la façon dont ces partenaires ont organisé leurs livreurs, l’ordre des caisses au point de transfert est également important, et il peut être différent de l’optimisation interne.

Les partenaires peuvent même recevoir un aperçu des livraisons à venir avant la date limite de commande réelle ou la fin de l’emballage, puis renvoyer au système l’ordre d’emballage qu’ils souhaitent.

En plus de l’ancienne exportation manuelle des tournées à partir du système de gestion des marchandises, il existe aujourd’hui plusieurs interfaces informatiques avec les systèmes logistiques qui sont courantes dans le secteur de la distribution. Non seulement les données sont envoyées automatiquement, mais le retour « livré » ou « en cours de livraison » nous revient dans le système et peut déclencher le retour client habituel (e-mail, SMS). Même la gestion des remboursements, qui n’est pas si simple, s’améliore de plus en plus et est parfois déjà entièrement automatisée.

Dépôts

Les dépôts sont aussi une autre idée d’optimisation couramment utilisée : en plus des dépôts des clients (le client A reçoit aussi les caisses de B et C), il peut s’agir de marchés ou de magasins proches.

Un dépôt peut être public dans le système – c’est-à-dire sélectionnable pour chaque (nouveau) client – ou privé. Un dépôt privé est généralement attribué dans le système PGI, mais il peut également être protégé par un code secret.

Ce code secret est parfois aussi la clé d’un système de livraison (par exemple, Sesame Boxes en Allemagne), dont les dépôts ne doivent bien sûr être ouverts que par les clients autorisés. De tels systèmes nécessitent également une gestion de l’espace, car les abonnements et les commandes réservent cet espace à l’avenir.

Naturellement, ces informations sur la capacité peuvent également être utiles pour les autres dépôts. Un dépôt « plein » n’est alors plus disponible pour d’autres commandes.

Tournées

La gestion de la capacité est également utile pour les tournées afin d’atteindre l’efficacité décrite ci-dessus. Certaines valeurs peuvent être enregistrées dans le système à cette fin, par exemple le nombre de commandes ou le nombre maximum de clients pouvant être livrés.