Conclusions après Biofach 2018

Biofach

Cette année, sans stand à Biofach, nous avons pu rendre visite aux collègues et assister aux événements prévus. Certaines présentations ont abordé les dernières statistiques du secteur bio:

  • Le marché du bio (en Europe de l’Ouest) est en croissance, mais pas de la même manière pour toutes les parties concernées. Quant aux producteurs, ce sont ceux du secteur laitier qui ont connu la plus forte croissance. Les terres cultivées n’ont augmenté que de 5 % en Europe, mais il y a eu 50 % de produits en plus, avec en tête Vegan & Co.
  • En Allemagne, le commerce de détail du bio a augmenté d’environ 10 %, bien que 9 % soit attribué aux supermarchés. Globalement, seulement 4 % des produits commercialisés sont biologiques. Et à l’échelle mondiale, ce sont les États-Unis qui dominent le secteur des aliments biologiques avec un 10 %.
  • En France, le nombre de distributeurs et de fournisseurs a augmenté de 30 % en 2017.
  • L’Italie compte de nombreuses chaînes de supermarchés ; l’une des présentations a montré jusqu’à 21 différentes, en plus des associations de producteurs en plein développement. La situation est similaire en Europe, de sorte que la différenciation devient de plus en plus compliquée.

Bien sûr, les chiffres et nos interprétations doivent être traités avec prudence, surtout lorsque l’on compare différents marchés, comme par exemple, les pays peuvent publier les données à des moments différents, bien que la tendance générale soit que le secteur biologique continue de progresser.

Sources : Mer 15h00-15h45 « Der deutsche Bio-Markt : Zahlen, Fakten, Analyse » et Mer 17h00-17h45 : « The European Market for Organic Food ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *